Jour 2 : Tour du Cap Corse

Après une nuit reposante, place à une grosse journée ballade. En effet, je vous propose le tour du Cap Corse en voiture, mais également la découverte d’une partie du sentier  des douaniers et quelques jolies plages. Le Cap Corse est une longue échine montagneuse et sauvage de 40 km de long, au nord de l’île. A l’est on trouve de très jolies plages de sable ou de galets, ainsi que de petits villages pittoresques.  A l’ouest, la côte est beaucoup abrupte et la traversée en voiture peut être impressionnante.

Le départ se fait depuis Bastia en suivant la direction “Cap Corse”. La route longe le littoral, la jolie plage de Toga et quelques petits villages. Prenez le temps de vous arrêter à Erbalunga. Ce joli petit village est composée de vieilles maisons à fleur d’eau et se termine par une ancienne tour génoise à demi ruinée. Flânez autour des ruelles ombragées qui entoure le petit port et sur les places fleuries.

Corse3

Le port d’Erbalunga

Corse4 Corse5

Au détour d’une ruelle d’Erbalunga

Corse6La tour génoise d’Erbalunga

Reprenez la route et arrêter vous au bord de la route pour admirer les beaux paysages. Plusieurs marines et plages sillonnent la route.

A Macinaggio, suivez le panneau “Sentier des douaniers” et garez-vous sur le parking le long du port. Le sentier des douaniers permet de rejoindre Barcaggio en 3h30. Faire cette randonnée aller/retour n’est pas possible pour notre circuit, mais il est possible de faire une ballade d’1h30 très agréable jusqu’à la tour de Santa Maria.

Randonnée Macinaggio – Tour Santa Maria

A pied, longez la plage de Macinaggio. L’itinéraire est balisé en jaune. Une fois le 1er promontoire franchi, on atteint la baie de Tamarone. Traversez la plage pour retrouver le sentier. On arrive dans la zône protégée de Capandula. En face, on aperçoit les îles Finocchiarola.

Corse7

Sur le chemin, on aperçoit au loin les îles Finocchiarola

Corse9 Corse8 Corse10

Le long du sentier des douaniers

Un peu en retrait de la mer, se trouve la chapelle de Santa Maria, bâtie au 12e siècle sur les vestiges d’une église paléochrétienne du 6e siècle. En reprenant le chemin, on atteint l’anse de Santa Maria. A son extrémité nord, la jolie tour génoise est posée dans l’eau d’un bleu au reflets changeants.
Corse11

La tour génoise Santa Maria, sur le chemin des douaniers

Nous sommes arrêtés là pour manger notre casse-croûte, avant de faire demi-tour par le même chemin et retrouver le port de Macinaggio.

 

Reprendre la route (D53). A Ersa, prendre la route qui descend vers Barcaggio (D253). Le guide nous annonçait une jolie plage, mais, peut-être parce que nous ne sommes qu’en juin, il y a encore beaucoup d’algues sur la plage. Néanmoins, nous piquons un tête dans la mer pour nous rafraichir et faisons une petite sieste avant de repartir. Au passage, nous prenons quelques photos de l’île de la Giraglia qui apparait droit devant nous.

Corse12

L’île de la Giraglia

Nous reprenons la route et suivons la D153 qui nous ramène à Ersa mais par une autre route. Ensuite, nous partons pour la côté Ouest du Cap Corse. L’endroit est plus sauvage et nous faisons moins d’arrêt (et la journée commence à être longue !!).

Nous traversons de jolis petits villages :

  • Morsiaglia et ses tours carrés

    Corse13

  • Pino, avec ses tours génoises, son église et ses chapelles

    Corse14

  • Nonza, avec sa place de sable gris, sa ravissante place du village et son bar à ciel ouvert

    Corse15

A Patrimonio, s’il n’est pas trop tard, vous pouvez vous arrêter et acheter le très bon vin du coin (AOC). Si vous êtes fatigués, ne vous inquiétez pas, vous repasserez par là demain ! Passer le col de Teghime et redescendre vers Bastia. La boucle est bouclée !!

Tagués avec : ,
Publié dans Corse, Escapades

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>